LOVETRAIN2020. Chorégraphie d’Emanuel Gat.

« Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Montmartre en ce temps-là, accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres… ». La nostalgie, comme celle exprimée par Charles Aznavour dans sa chanson « La Bohême » est sans doute aujourd’hui, une des rares chose qu’il nous reste pour pouvoir ressentir un peu de bonheur dans cette période détestable. 

Cette nostalgie qui a envahi les spectateurs du dernier festival Montpellier Danse s’est transmise dernièrement aux membres de la presse et aux spectateurs professionnels du Théâtre national de la danse de Chaillot, en entendant les tubes du groupe Tears for Fears. Une musique des années 80/90 intimement liée au travail chorégraphique d’Emanuel Gat et de ses quatorze danseurs qui ont réalisé une œuvre pleine d’émotions. 

Jamais en illustration, toujours en décalage, les mouvements des danseurs nous font entendre cette musique d’une nouvelle manière. Le chorégraphe le dit : « La danse c’est de la musique, j’écoute plus une chorégraphie que je ne la regarde », voilà peut-être le secret de cette création. Il faut aussi souligner l’extrême beauté esthétique de ce spectacle servit par un remarquable travail du chorégraphe entre ombres et lumières, et par les magnifiques costumes imaginés par le danseur Thomas Bradley. Celui-ci n’avait qu’une seule consigne au départ, réaliser un costume dans le cadre d’une cérémonie sur le tapis rouge. Le résultat est digne d’un défilé de mode oscillant entre baroque et modernité. 

L’alternance des mouvements du groupe souvent en ligne, au lointain, qui s’avance vers le public, des solos fluides au milieu du plateau et des duos d’hommes ou de femmes d’une belle sensualité nous ravit. Initialement non narrative, cette danse peut être lue de façon différente en fonction de la sensibilité de chacun. Cette chorégraphie nous marque par son côté festif, une fête nostalgique perdue depuis bien longtemps, à découvrir pour un large public dès que possible. 

Jean Couturier

https://www.theatre-chaillot.fr/fr/saison-2020-2021/lovetrain2020

https://www.emanuelgatdance.fr

Au théâtre de Freiburg DE : 6 et 7 mai, Arsenal-Cité musicale Metz 10 mai ; Dance international festival Munich DE : 14 et 15 mai, International dance festival Stuttgart DE : 10 et 11 juillet, dates à confirmer.